Bible en Mashi (1992) / Ebibliya Ntagatifu

BIBLE EN MASHI (1992) / EBIBLIYA NTAGATIFU

En 1906, les Missionnaires d’Afrique, décident d’évangéliser l’Archidiocèse de Bukavu dans la langue locale, le Mashi. Ils ont le souci de l’inculturation du message révélé. Très vite, la traduction en Mashi de certains extraits de la Bible constitue une priorité aussi bien pour la liturgie que pour la catéchèse. Un travail de fourmis commence avec les prêtres autochtones. Et, en 1958, la première édition du Nouveau Testament voit le jour sous la direction de l’Abbé Vincent Mulago.

Avec le renouveau de la liturgie initiĂ© par le Concile Vatican II, les travaux de traduction s’accĂ©lĂ©rèrent. Une nouvelle Ă©dition revue et corrigĂ©e du Nouveau Testament paraĂ®t en 1968. Ă€ partir des annĂ©es 1970, grâce aux efforts de la commission des traductions bibliques, le Centre DiocĂ©sain de Pastorale, CatĂ©chèse et Liturgie (CDPL) publie progressivement des extraits bibliques. Parmi eux figurent notamment les extraits du pentateuque (Ebitabu birhanu bya Musa), livres historiques (Ebitabu by’enganiro), livres sapientiaux (Ebitabu by’obumanye), psaumes (Ennanga) et prophètes (Ebitabu by’abalĂŞbi).

En 1990, Mgr Mulindwa institue une large commission composée de prêtres diocésains et de laïcs pour finaliser le manuscrit de la première édition de la Bible en Mashi (Ebibliya Ntagatifu). En 1992, un container des Bibles en Mashi arrive à Bukavu éditées par Verbum Bible. Désormais le Mushi peut lire et écouter la Parole de Dieu dans sa langue et dans sa culture. En attendant la deuxième édition de Ebibliya Ntagatifu, le Nouveau Testament avec psaumes est édité en 1996. Bientôt on aura la deuxième édition.

Abbé Floribert Bashimbi

(CDPCL)

TAGS :

Leave A Comment